Home > Caractère > Développement personnel > Pourquoi vous devez apprendre partout, tout le temps

Pourquoi vous devez apprendre partout, tout le temps

Nous en parlons en détail dans notre Session Alpha. Un module entier est consacré à l’idée fondamentale de « toujours apprendre ». Car un homme, quelque soit sa position, se doit de toujours rester à l’école. Sortir de l’école, c’est sortir de la vie elle-même.

Qui de mieux pour illustrer ce conseil que Napoléon Ier ? Même arrivé au pouvoir suprême, l’Empereur confiera à son ministre Roederer : « Je trouve toujours à apprendre. » Apprendre, partout et tout le temps, c’est ce qu’il fera tout au long de sa vie. Lecteur infatigable, c’est d’ailleurs ce qu’il a fait durant les périodes les plus misérables de sa jeunesse, aidé par une mémoire formidable assortie d’une redoutable intelligence pour la mettre en pratique. Et cette culture générale impressionnante sera sa force pour, le moment venu, se distinguer au-dessus de la masse.

Lorsque, jeune officier multipliant les aller-retour en corse, il attendait le bateau à Toulon, Bonaparte ne trouvait rien de mieux à faire que d’examiner la topographie et les fortifications de la ville. Quelques années plus tard, affecté au siège de cette même ville de Toulon, il sera déjà en terrain connu avant même d’avoir déroulé ses cartes sur la table. Un jour qu’il était aux arrêts, il dévorera les Institutes de Justinien, par simple soif de savoir. Là aussi, des années plus tard, il se servira de ces bases solides pour élaborer son Code Civil. 

« Eût-il su, en arrivant à l’armée de siège, par où il fallait attaquer Toulon, si naguère, en passant là pour s’embarquer, il n’y avait, comme toujours et comme partout, appris quelque chose ? Au lieu de flâner au café, il s’était rendu compte de la topographie, il avait regardé le système de défense, par cette curiosité, ce besoin de connaître qui ne se rassasiaient pas. De même, étant aux arrêts, il avait lu les Institutes de Justinien sans se douter qu’il présiderait un jour, dans un Conseil d’État, à la rédaction du Code Civil. De même encore, dans sa chambre à huit sols par mois, il avait pris des notes sur la Constitution de la Suisse sans prévoir qu’il deviendrait médiateur de la Confédération helvétique. À toutes les pages, son histoire enseigne l’avantage de la science, comme dans la fable de La Fontaine. »

Jacques Bainville

À l’instar de l’Empereur, vous vous devez en tant qu’homme de toujours apprendre, de ne jamais sortir de l’école. Non seulement cela relève d’une grande modestie vis-à-vis du savoir, qui est inépuisable, mais surtout, tout savoir est fortement susceptible de vous être utile dans l’avenir. Vous n’avez rien à y perdre, et tout à y gagner. Ne gâchez pas votre temps libre à faire des choses insignifiantes, à vous endormir l’esprit devant un contenu sans intérêt. Tâchez d’exploiter chaque moment, chaque attente, chaque instant d’ennui, afin d’en retirer toujours plus de connaissances. Le moment de vous distinguer et d’en tirer profit n’en sera que plus proche.

 

► Pour aller plus loin sur ce thème, rejoignez la Session Alpha

Nous vous conseillons aussi
Un être masculin et viril
Un idéal masculin et dandy
victime
Vous n’êtes pas une victime
Enée : incarnation du rôle traditionnel de l'homme
Le rôle traditionnel de l’homme
Sauvage, violent et libre : pourquoi on est red dingues de Red Dead Redemption