Home > Corps > Combat > Pourquoi il faut pratiquer les sports de combat

Pourquoi il faut pratiquer les sports de combat

Contribution d’un lecteur de Major

Depuis toujours, l’agressivité, la force physique et mentale, la combativité font parties des valeurs associées à la virilité. Les premières compétitions sportives telles que nous les connaissons (les compétitions panhélleniques, dont faisaient partie les jeux olympiques, en Grèce Antique) mettaient à l’honneur des sports de combats, comme la lutte, le pugilat ou le Pancrace (l’ancêtre de ce que nous appelons maintenant le MMA – les arts martiaux mixtes). Pour les grecs anciens, la culture du corps et celle de l’esprit faisaient partie d’un tout : il était normal que les grands esprits (philosophes, mathématiciens…) soient également d’excellents athlètes. Le mathématicien et philosophe Pythagore, par exemple, était également un pugiliste de très haut niveau, gagnant plusieurs compétitions de ce sport durant son adolescence.

Nous vivons dans une époque où la violence n’a jamais été aussi prohibée, et c’est évidemment une très bonne chose. Cependant, cette société non violente a en quelque sorte déconnectée les hommes des valeurs évoquées ci-dessus. Comment savoir ce qu’est la combativité si on ne l’a pas éprouvé dans sa forme la plus pure – un combat d’égal à égal ?

A l’évidence, la violence sourde et aveugle est à bannir pour quiconque souhaite s’élever. Les comportements brutaux, l’oppression des plus faibles ne feront pas de vous des hommes meilleurs, mais plutôt de pauvres abrutis décérébrés et déconstruits. En revanche, l’on retrouve dans les sports de combat un esprit plus chevaleresque : on cherche à s’opposer à quelqu’un, dans une discipline prédéfinie et que les deux combattants (idéalement de niveau et de poids égaux) maîtrisent, et l’on cherche non pas la violence pure, mais le beau geste, la domination technique de l’adversaire. Mais, dans les sports de combat, une part de risque existe : lorsque l’on monte sur un ring, l’on s’expose à recevoir des coups. La légère pression, la montée d’adrénaline provoquée par le fait de se retrouver coincer entre seize cordes avec un adversaire potentiellement plus fort que vous, tout cela procure un sentiment que vous ne retrouverez dans aucun autre sport. Il faut avoir des tripes pour oser s’opposer à un adversaire plus grand, plus fort ou plus lourd que vous. Et le faire régulièrement.

Mon parcours dans les sports de combat

C’est au début de l’adolescence que j’ai commencé à aimer les sports de combat. A l’époque, des « grands » du collège, qui faisaient de la boxe en club, ramenaient des gants et nous organisions des « combats » dans le parc de ma petite ville de province. Les oppositions étaient souvent déséquilibrées, mais nous veillions à respecter certaines règles. Ces combats n’étaient pas bien violents, mais suffisamment pour attirer du monde. C’est là, pendant ces longues après-midi d’été, que j’ai découvert ce que l’opposition physique voulait dire. A la rentrée, je me suis inscrit dans un club de boxe Thaï, dans une ville voisine. J’y ai appris que la boxe était un sport ingrat mais ô combien bénéfique, dans tout ce que j’ai entrepris par la suite. Compétiteur de quatorze à dix-huit ans, je pratique toujours la boxe thaï ainsi que la boxe anglaise plusieurs fois par semaine, et c’est toujours avec le même plaisir que je m’adonne aux exercices techniques, aux sparrings (parfois avec des boxeurs professionnels) et aux longues séances de travail avec les paos.

A travers cet article, je souhaite vous démontrer pourquoi commencer (ou continuer) de pratiquer un sport de combat vous permettra de devenir un homme meilleur, et pas uniquement d’un point de vue physique.

Sortir de sa zone de confort

Ces sports vous feront sortir de votre zone de confort. Si vous menez une vie considérée comme « normale » dans nos sociétés occidentales, il est fort probable que vous soyez dans votre zone de confort de manière quasi-permanente. Si vous avez un emploi de bureau (comme 75% de la population française, qui travaille dans le secteur tertiaire) et que vous êtes sédentaires ou presque, votre zone de confort vous suit partout. Quoi de plus normal, après une journée de huit heures passé assis derrière un ordinateur à traiter des tableurs Excel et créer des présentations PowerPoint, que de s’installer confortablement dans son canapé en regardant la téléréalité ? Après tout, une bonne partie de votre entourage le fait. Mais en reproduisant inlassablement ce schéma, vous finirez par anéantir votre potentiel physique et intellectuel. En adoptant une routine saine, en vous forçant à aller suer plusieurs fois par semaine à la salle de boxe, vous apprendrez que le dépassement de soi et l’adrénaline du combattant sont bien plus gratifiantes que la douce perspective de s’affaler sur votre lit et de ne plus en sortir jusqu’au lendemain matin. Cette routine saine aura des répercussions positives sur votre vie : vous dormirez mieux, serez en meilleure santé, et probablement de meilleure humeur.

Apprendre l’humilité 

Ces sports vous apprendront l’humilité. Particulièrement lorsque l’on est jeune et plein de fougue, rentrer dans une salle de boxe et se retrouver face à plus fort que soi sur le ring est une expérience très formatrice. Outre le fait d’activer une forme d’instinct de survie, cela vous apprends que même ce mec, qui est plus léger que vous et semble doux comme un agneau peut facilement vous battre dans un combat. Vous n’êtes pas en sucre, vous pouvez encaisser des coups, mais votre égo les supportera peut-être moins bien que vos côtes. Un travail sur soi accompagne alors le travail physique.

Ces sports vous donneront confiance en vous. Le fait de constater que vous progressez, que vous êtes capables d’affronter quelqu’un, est quelque chose de très gratifiant psychologiquement.

Le partage de l’excellence

Ces sports vous permettent de rencontrer des personnes avec qui vous partagez des valeurs. C’est toujours intéressant de faire des rencontres. L’avantage de la pratique d’une activité sportive est qu’elle vous permet en plus de rencontrer des gens qui ne sont pas dans votre secteur d’activité, où votre catégorie socio-professionnelle. La passion sportive transcende les origines et les classes sociales, et en intégrant un club de boxe vous allez probablement rencontrer des hommes et des femmes qui partagent les valeurs de combativité, de dépassement de soi et d’abnégation. Si vous cherchez à devenir une personne meilleure et que vous souhaitez développer ces valeurs, le meilleur moyen reste de vous mettre à l’épreuve, et de fréquenter le genre de personne auquel vous voulez ressembler. Pour ma part, j’ai beaucoup appris de l’un de mes sparrings, plus âgé que moi, et plusieurs fois champion de France chez les professionnels. C’était et ça reste pour moi un modèle dans ma vie quotidienne.

Les bienfaits que les sports de combats peuvent vous apporter sont bien plus nombreux que cette liste d’exemples qui est non exhaustive. Nul besoin de devenir un boxeur professionnel pour les ressentir : le simple fait de passer d’un mode de vie sédentaire à la pratique d’un de ces sports (et pourquoi pas d’autre sports en complément, comme la musculation, le CrossFit, la course à pieds…) est susceptible de faire de vous une personne meilleure, et de vous aider dans ce long chemin qu’est le développement personnel.

Merci à Victor D

Nous vous conseillons aussi
Un être masculin et viril
Un idéal masculin et dandy
victime
Vous n’êtes pas une victime
Enée : incarnation du rôle traditionnel de l'homme
Le rôle traditionnel de l’homme
Sauvage, violent et libre : pourquoi on est red dingues de Red Dead Redemption